Dheepan

Sorties Ciné du 26 août : Une palme sur toutes les lèvres

Nouvelle rubrique hebdo. Sorties ciné va nous permettre de nous répandre en quelques lignes souvent de mauvaise foi et peu argumentées sur les sorties de la semaine. Certaines auront eu les honneurs d’une critique circonstanciée, d’autres (et c’est la majorité) non. Parce que on a eu la flemme, parce que le film est mauvais, parce que on a rien à dire d’intéressant, parce qu’on ne l’a pas vu… mais on va quand même dire ce que l’on en pense. Bref, l’idée est de se défouler et accessoirement d’informer. Pas le contraire. Ce serait trop simple et trop vertueux. Ce que, comme chacun le sait, nous ne sommes pas à DC.

Dheepan - AfficheDheepan – de Jacques Audiard (UGC Distribution)

Fuyant la guerre civile au Sri Lanka, un ancien soldat, une jeune femme et une petite fille se font passer pour une famille. Réfugiés en France dans une cité sensible, se connaissant à peine, ils tentent de se construire un foyer.

Allez hop, on vous renvoie vers notre critique car on s’est pas fait chier à l’écrire pour rien… 3/5SG

Affiche 2015 - Hitman Agent 47Hitman: Agent 47 – de Aleksander Bach (Twentieth Century Fox France)

L’histoire d’un assassin génétiquement modifié pour être la parfaite machine à tuer. Sa dernière cible est une multinationale dont l’objectif est d’obtenir le secret du passé d’Agent 47 pour créer une armée de tueurs dont les pouvoirs surpasseront même les siens.

On ne va se mentir. On a bien été invité à voir le film. Mais la flemme, l’idée certainement saugrenue que c’est très mauvais, le souvenir encore impérissable de l’autre Hitman signé Xavier Gens, nous a finalement décidé de rester à la rédac à regarder avec une certaine béatitude les gouttes de pluie ruisseler sur nos grandes baies vitrées donnant sur une petite rue désertée de Paris (vacances estivales obliges). Notre petit doigt nous dit que l’on n’a peut-être pas trop perdu au change. SG

We are your Friends - AfficheWe Are Your Friends – de Max Joseph (StudioCanal)

Cole, un DJ de 23 ans vit dans le milieu de l’électro et des nuits californiennes. La journée, il traîne avec ses amis d’enfance. La nuit il mixe, dans l’espoir de composer le son qui fera danser le monde entier. Son rêve semble alors possible lorsqu’il fait la connaissance de James, un DJ expérimenté…

Oui alors là c’est grave au-dessus de nos forces. On vous laisse juste lire le résumé ci-dessus et puis jeter un œil à la bande-annonce ci-dessous. Cela devrait suffire pour comprendre notre désarroi. À moins peut-être d’être DJ ou de s’appeler Stef qui comme il le dit souvent, donne toujours sa chance au produit. SG

Oui alors là faut pas déconner quand même. Sauf si on me dit qu’on voit Emily Ratajkowski à oilpé… pour de vrai, pas en CGI hein :o) SA

Mille et une nuit - AfficheLes mille et une nuits – L’Enchanté (Vol. 3) – de Max Joseph (StudioCanal)

Où Schéhérazade doute de pouvoir encore raconter des histoires qui plaisent au Roi, tant ses récits pèsent trois mille tonnes. Elle s’échappe du palais et parcourt le Royaume en quête de plaisir et d’enchantement. Son père, le Grand Vizir, lui donne rendez-vous dans la Grande Roue. Et Schéhérazade reprend : « Ô Roi bienheureux, quarante après la Révolution des OEillets, dans les anciens bidonvilles de Lisbonne, il y avait une communauté d’hommes ensorcelés qui se dédiaient, avec passion et rigueur, à apprendre à chanter à leurs oiseaux… ». Et le jour venant à paraître, Schéhérazade se tait.

Pas notre came, pas vu les deux premiers… Et puis Olivier Père en parle tellement bienSG

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *