Première Séance - Youth

Première Séance : Youth de Paolo Sorrentino

À y’est, les vacances sont terminées depuis longtemps et on a retrouvé notre salle fétiche du Max Linder pour un nouvel enregistrement de Première Séance. Au menu Le Tout Nouveau Testament de Jaco Van Dormael, Youth de Paolo Sorrentino et Marguerite de Xavier Giannoli. Et puis surtout un invité de marque en la personne d’Alain Riou que l’on ne remerciera jamais assez pour avoir eu la gentillesse d’accepter notre invitation pour ce numéro de rentrée.

Youth - Affiche Cannes

Mais pour cette vignette qui s’attarde donc sur le dernier film de Sorrentino, Alain ne pipe mot tout en mimant l’arbitre de tennis. Et pour cause, il n’avait pas vu le film au moment de l’enregistrement. Certains vont crier au scandale, à de la pub mensongère… Et ils auront raison. Et nous d’assumer, Alain le premier qui fidèle à son éthique de toujours a préféré nous écouter (insigne  honneur s’il en est) que d’intervenir avec la peur d’être hors sujet.

Quant à Cédric et votre serviteur, on piaffait d’impatience de se retrouver pour vous faire part de nos analyses et ressentis forcément intelligents. Bon c’est sûr, c’est plus marrant quand on n’est pas d’accord et que l’on se fout gentiment sur la gueule, mais le fait est qu’il était difficile de ne pas défendre Youth, passé scandaleusement dans les mailles du filet des prix cannois. D’ailleurs, on précisera que l’on s’est fendu d’une critique à découvrir en cliquant ici. Et il s’agirait de le faire même si on a la flemme de lire à moins d’avoir une fracture des deux yeux (mot du médecin exigé). On a les moyens de vérifier…

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *