Premier contact (2016) de Denis Villeneuve

Fiche film : Premier contact

«Je rêvais de réaliser un film de science-fiction depuis l’âge de 10 ans. C’est un genre extrêmement fort qui nous tend des outils permettant d’explorer notre réalité de manière très dynamique. » – Denis Villeneuve à propos de Premier contact

Premier contact (Arrival – 2016)

Réalisateur : Denis Villeneuve
Acteurs : Amy Adams, Jeremy Renner, Forest Whitaker, Michael Stuhlbarg
Durée : 1h56
Distributeur : Sony Pictures
Sortie en salles : 7 décembre 2016

Résumé : Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions. Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain…

Articles / Liens :

  • Avis express : Pour son premier long-métrage de science-fiction, Denis Villeneuve s’inscrit dans les traces d’œuvres aussi marquantes que Rencontres du troisième type (1977) de Steven Spielberg, Contact (1997) de Robert Zemeckis ou encore Interstellar (2014) de Christopher Nolan, lui-même sous forte influence d’un certain 2001, l’odyssée de l’espace (1968) de Stanley Kubrick. Le premier contact en question qui sert donc de fil rouge narratif ne s’adresse in extenso plus tant aux petits hommes verts qu’à nous, l’espèce humaine. En résulte une puissante métaphore questionnant pèle-mêle notre place sur Terre, la (non) communication entre les hommes et l’importance du dialogue sur la force brute d’où découle la crise socio-économico-écologique que nous connaissons en ce début de 21e siècle. Une allégorie retracée avec la maestria formelle et dramaturgique qui font depuis plus de dix ans déjà toute la force du cinéma de Villeneuve et qui suit une fois encore la trajectoire d’une femme, épouse et mère, au travers d’un scénario très adroitement ficelé, mélange de drame et de SF dont les multiples ramifications n’ont pas fini de nous être révélées au fil des (re)visionnages. 4,5/5 – SA

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *