L'Embarras du choix (2016) de Eric Lavaine

Fiche film : L’Embarras du choix

« Je suis tombé sur des études américaines qui affirment que chaque jour nous sommes confrontés à près de 35 000 décisions. Bien évidemment il y a plein de décisions que nous prenons automatiquement mais il y en a d’autres qui se révèlent particulièrement « prise de tête ». Pour certaines personnes cette impossibilité de prendre des décisions se révèle très handicapante. Ça va être le cas pour Juliette dans L’Embarras du choix. » – Éric Lavaine

L’Embarras du choix (2016)

Réalisateur : Éric Lavaine
Acteurs : Alexandra Lamy, Arnaud Ducret, Jamie Bamber, Anne Marivin, Sabrina Ouazani, Lionnel Astier, Jérôme Commandeur
Durée : 1h37
Distributeur : Pathé Distribution
Sortie en salles : 15 mars 2017

Résumé : Frites ou salade ? Amis ou amants ? Droite ou gauche ? La vie est jalonnée de petites et grandes décisions à prendre. LE problème de Juliette c’est qu’elle est totalement incapable de se décider sur quoi que ce soit. Alors, même à 40 ans, elle demande encore à son père et à ses deux meilleures amies de tout choisir pour elle. Lorsque sa vie amoureuse croise la route de Paul puis d’Etienne, aussi charmants et différents l’un que l’autre, forcément, le cœur de Juliette balance. Pour la première fois, personne ne pourra décider à sa place…

Articles / Liens :

  • Avis express : De toute évidence, depuis ses débuts de réalisateur, l’humour certes pas bien finaud d’Éric Lavaine semble avoir les faveurs du public à en juger par les chiffres au box-office : sur les sept longs-métrages déjà à son actif, quatre ont franchi le cap du million d’entrées (en attendant de connaître le score de celui-ci) tandis que Retour chez ma mère (2016) avait même grimpé jusqu’à 2,2 millions. Si ce dernier, ainsi que Barbecue (2014), faisaient tous deux preuve d’un surplus de finesse et de « talent » (toutes proportions gardées) à mi-chemin entre émotions et railleries au sein d’un groupe d’amis et d’une cellule familiale, L’Embarras du choix plonge quant à lui tête la première dans la comédie romantique estampillée « quadra » tendance « Bridget Jones à la française » sans parvenir à convaincre totalement. La faute à une narration par trop bicéphale, entre une première partie bien fendarde qui pose le personnage campé par Alexandra Lamy et les enjeux vaudevillesques du titre (choisir entre deux prétendants) et une seconde partie qui sort ensuite les rames et souque ferme pour rallier beaucoup plus mollement un final sans surprise aucune. On retiendra malgré tout quelques scènes plus engageantes en compagnie des deux meilleures copines de la future mariée (interprétées par Anne Marivin et Sabrina Ouazani) qui amènent un soupçon de réflexion quant aux conséquences de ce fameux « oui » si emblématique et parfois lourd de conséquence. 2,5/5 – SA

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *