Marie-Francine (2017) de Valérie Lemercier

Fiche film : Marie-Francine

« C’est plutôt la vie qui m’a fait faire Marie-Francine. Je n’avais pas forcément envie de changer pour changer… C’est le moins que l’on puisse dire que 100% Cachemire n’a pas été très bien reçu, mais moi, j’aime bien ce film et il n’y a aucune volonté de ma part d’en prendre le contrepied. Mais ici le sujet est plus léger, le précèdent était une comédie dramatique, celui là est plus sentimental, plus aimant. Et si Le Derrière parlait de comment trouver sa place de fille, Palais Royal, de femme, et 100% Cachemire, de mère, ce nouveau film parle de comment, grâce à une rencontre, on peut retrouver enfin un peu de place dans sa propre vie quand on s’en est fait chasser. Peut-être au fond est-ce toujours le même thème que je tente de creuser chaque fois, celui de trouver sa place » – Valérie Lemercier

Marie-Francine (2017)

Réalisateur : Valérie Lemercier
Acteurs : Valérie Lemercier, Patrick Timsit, Hélène Vincent, Philippe Laudenbach, Denis Podalydès, Nadège Beausson-Diagne
Durée : 1h35
Distributeur : Gaumont
Sortie en salles : 31 mai 2017

Résumé : Trop vieille pour son mari, de trop dans son boulot, Marie-Francine doit retourner vivre chez ses parents… à 50 ans ! Infantilisée par eux, c’est pourtant dans la petite boutique de cigarettes électroniques qu’ils vont lui faire tenir, qu’elle va enfin rencontrer Miguel. Miguel, sans oser le lui avouer, est exactement dans la même situation qu’elle. Comment vont faire ces deux là, pour abriter leur nouvelle liaison sans maison ? Comment fait-on à 50 ans avec un cœur d’adolescent ?

Articles / Liens :

  • Avis express : Le pitch de départ fera inévitablement penser à un « Tanguy quinqua » traité sur le mode de la comédie romantique (genre que ne renie aucunement la principale intéressée), le tout situé dans un 16ème très parigot bobo assumé comme tel. Et si le film n’entend nullement nous arracher des larmes ou des fous rires (encore que, la scène de la cabine de bronzage ou celle de la « crotte dans les toilettes » parviendront sans peine à agiter nos zygomatiques), Marie-Francine n’en reste pas moins une comédie française suffisamment drôle et touchante pour se laisser suivre sans déplaisir, notamment grâce à l’alchimie du duo Valérie Lemercier / Patrick Timsit tandis que, dans le rôle des parents de la quinqua, le couple Hélène Vincent / Philippe Laudenbach s’en donne à cœur-joie. 3/5 – SA

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *