Loue-moi ! (2017) de Coline Assous et Virginie Schwartz

Fiche film : Loue-moi !

« Je suis tombée sur un article du Monde qui parlait de ce service de location de personnes qui existe au Japon. Ce sont des gens qui se louent et qui endossent des identités pour rendre service à d’autres personnes. J’ai trouvé qu’il y avait une très belle idée de comédie. On peut louer quelqu’un par exemple pour être le témoin d’un mariage, la personne qui lit un texte lors de funérailles, un petit ami, un copain, une présence pour aller au cinéma ou au musée… Ce service est en train d’arriver aux États-Unis et en Europe. Je trouve que cela raconte beaucoup de choses sur la société actuelle. Nous avions envie de parler de la difficulté d’arriver à être soi-même dans une société où nous devons toujours nous mettre en scène et porter des masques notamment sur les réseaux sociaux. » – Virginie Schwartz à propos de Loue-moi !

Loue-moi ! (2017)

Réalisateur : Coline Assous, Virginie Schwartz
Acteurs : Déborah François, Alison Wheeler, Marc Ruchmann, Benjamin Bellecour, Charlotte De Turckheim, Bernard Ménez, Lionel Abelanski, Jacques Boudet, Arié Elmaleh
Durée : 1h29
Distributeur : Metropolitan FilmExport
Sortie en salles : 5 juillet 2017

Résumé : Léa, 27 ans, n’est pas la brillante avocate qu’imaginent ses parents. En réalité, avec Bertille sa meilleure amie et colocataire, elle a monté une agence proposant de « louer » leurs services pour tous types de missions. De ramasseuse de balles à fille aimante, de conseillère conjugale à belle-fille idéale, Léa jongle avec les identités jusqu’à s’y perdre elle-même. Alors quand son amour de jeunesse réapparaît et se retrouve mêlé malgré elle à l’un de ses mensonges, les choses vont rapidement lui échapper…

Articles / Liens :

  • Avis express : Deux raisons à la découverte de ce film par votre humble serviteur. La première : Déborah François, actrice au joli minois repéré en 2008 avec Les Femmes de l’ombre et Le Premier Jour du reste de ta vie pour lequel elle remporta le César du meilleur espoir féminin. Depuis, en dépit de certains choix douteux (Ma famille t’adore déjà !), la jeune liégeoise trace son petit bonhomme de chemin avec un mélange de gravité, d’humour et de bons sentiments (les très sympathiques Populaire et Maestro). Un cocktail que l’on retrouve ici avec en prime, seconde raison de notre intérêt pour la chose, un premier long doté d’une bande-annonce fort sympathique et enlevé. En dépit de nombreux passages tantôt amusants tantôt touchants, l’ensemble se révèle toutefois assez plan-plan même s’il nous gratifie d’une magnifique paire de fesses finale. On se console comme on peut. 2,5/5 – SA

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *