Star Wars - Les Derniers Jedi - Image une fiche film

Fiche film : Star Wars – Les Derniers Jedi

Lorsque Lucasfilm vous passe un petit coup de fil pour vous annoncer que vous allez réaliser un volet de la saga Star Wars, vous devez forcément avoir une petite émotion. Rian Johnson est l’un de ceux qui ont reçu ce fameux appel intergalactique. Aux commandes de Star Wars – Les Derniers Jedi, il revient sur ce jour où il a tellement  flippé qu’il a hésité un court moment avant d’accepter la prestigieuse offre : « Je n’ai jamais pensé que j’étais vraiment dans la course, je pensais que tous les réalisateurs de la planète voulaient réaliser un film Star Wars. Et puis ça m’est tombé dessus brusquement. Comme si on lâchait une bombe. J’ai soudainement réalisé que cette réunion était à propos de ce film. Je n’ai pas cherché à cacher le fait que je flippais. Mais je me suis aussi dit qu’il fallait que j’y réfléchisse. »

Star Wars – Les Derniers Jedi (Star Wars: The Last Jedi – 2017)

Réalisateur : Rian Johnson
Acteurs : Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Mark Hamill, Adam Driver, Carrie Fisher, Andy Serkis, Benicio Del Toro, Laura Dern, Gwendoline Christie
Durée : 2h32
Distributeur : The Walt Disney Company France
Sortie en salles : 13 décembre 2017

Résumé : Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé…

Articles / Liens :

  • Avis express : Si l’Épisode VII faisait le grand écart entre la trilogie originelle (à ne pas confondre avec la prélogie) et l’introduction de nouveaux personnages, l’Épisode VIII tente tant bien que mal de couper les derniers ponts avec ses origines… sans vraiment y parvenir. En résultent 2h30 de mise bout à bout de séquences emblématiques des précédents opus pour tenter cette fois de briser (pour de bon ?) la mythologie fondée par Lucas : la Force, la saga Skywalker, etc. L’ensemble est divertissant mais un brin foutraque, la faute à un scénario à la va comme je te pousse où les différents twists finissent plus par faire sourire qu’autre chose quand ils ne se gaufrent pas (par où t’es rentré Luke, on t’a pas vu sortir ?) tandis que certains personnages ne sont pas vraiment aidés (Rey qui verse une larmichette dans une séquence sur deux, ça finit par devenir lourdingue). À l’arrivée, ce seront avant tout les réminiscences des précédents volets qui feront vibrer la corde du fan qui sommeille en nous, au détour de quelques notes de musiques, de séquences cultes ou encore de répliques mythiques : « Que la Force soit… » Et puis non, comme le dira elle-même la princesse Leia, finissez cette phrase pour moi, je l’ai déjà employé bien trop souvent. En définitive, c’est peut-être ce que tout le monde attend de cette nouvelle trilogie : qu’elle cesse (enfin) d’employer les répliques du passé et de se reposer sur ses lauriers pour tenter des choses vraiment nouvelles et plus « couillues ». Après tout, l’excellent Rogue One a parfaitement su se frayer son propre chemin au milieu du mythe. Qui sait, peut-être qu’avec l’Épisode IX tout espoir de rébellion n’est-il pas totalement anéanti… 3/5 – Stéphane Argentin
  • Box-office : 4 025 594 entrées en deux semaines sur 1027 copies contre 6 803 351 entrées sur la même période pour Star Wars : Le Réveil de la force.

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *