Tom Clancy’s Rainbow Six Siege (Ubisoft)

Du côté d’Ubisoft : Rainbow Six Siege & Trackmania Turbo

Multi, multi, multi ! C’est apparemment le mot d’ordre du moment du côté d’Ubisoft comme en attestent les dernières informations relatives à deux titres très attendus au cours des prochains moins.

Tom Clancy’s Rainbow Six Siege

Reporté du 13 octobre 2015 au 1er décembre 2015, Tom Clancy’s Rainbow Six Siege n’embarquera pas pour autant dans ses ultimes peaufinages de mode solo puisque, à l’instar de Star Wars Battlefront qui sortira deux semaines plus tôt, le titre phare d’Ubisoft pour les fêtes de fin d’année n’en comportera tout simplement pas… ou si peu. Comme l’a précisé le directeur artistique Scott Mitchell dans une interview rapportée par PCGamesN, Tom Clancy’s Rainbow Six Siege n’offrira pas de « mode histoire », précisant néanmoins qu’il sera tout à fait possible de jouer / s’entraîner sur les différentes cartes proposées contre l’I.A. en lieu et place de parties PvP (Player vs Player i.e. Joueur contre Joueur) et ainsi accroître son expérience et toutes les récompenses qui en découlent. Deux « camps » semblent donc clairement se profiler au cours des grosses sorties AAA des semaines à venir : d’un côté les titres exclusivement multi-joueurs en ligne (et tant pis pour les malheureux tel votre humble serviteur qui doivent se débattre avec une connexion internet aux débits préhistoriques) et de l’autre les titres qui proposeront uniquement des campagnes solos comme Uncharted : The Nathan Drake Collection, Rise of the Tomb Raider ou encore Assassin’s Creed Syndicate, accessoirement l’autre grosse sortie Ubisoft de la fin d’année.

Trackmania Turbo

De multi, il en est également question du côté de Trackmania Turbo dont la sortie, initialement prévue pour le 26 novembre 2015, vient à présent d’être reportée au début 2016. Ubisoft précise que la décision a été prise afin de peaufiner le titre suite aux différents retours des sessions de tests, à commencer par le pendant multijoueurs, annoncé comme « la pierre angulaire » du titre. Parmi les autres améliorations annoncées, Ubisoft précise qu’il va « s’assurer de la stabilité et de la fluidité de l’infrastructure online. Sans oublier que l’équipe travaille sur une nouvelle fonctionnalité qui repoussera les limites de la compétition » ainsi que le perfectionnement du « générateur aléatoire qui fera de l’éditeur de circuits un outil plus accessible et plus complet que jamais. Cela devrait ouvrir la voie vers la création de courses toutes plus barrées les unes que les autres ». Quelques mois de patience supplémentaires seront donc de mises avant de profiter du tout nouveau Trackmania.

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *