Battlefield V

Battlefield V ou le vrombissement d’un missile V1

En temps normal, nous ne relayerions pas ce type de contenu qui, pour être tout à fait franc, n’a pour seul et unique dessein que de promouvoir la sortie de plus en plus imminente d’un film, d’une série ou en l’occurrence d’un jeu vidéo. Toutefois, force est de constater qu’au cours des dernières années, ces petits journaux des développeurs qui nous plongent dans les arcanes de la conception de nos loisirs de pixels revêtent désormais un caractère un chouia plus intéressant. En témoigne ce petit quart d’heure qui nous explique la conception de la bande son de Battlefield V qui aura su nous interpeller par certains aspects.

Trois aspects pour être plus précis. Le premier survient à 4min 30s de la vidéo et est consacré à l’enregistrement des différents fusils, mitrailleuses et autres joyeusetés pacifiques que le joueur sera amené à manipuler au cours de ses pérégrinations dans Battlefield V. Les concepteurs précisent par ailleurs qu’ils ont eu plus de facilité à mettre la main sur une telle artillerie que pour Battlefield 1 qui, pour rappel, se déroule pendant la WWI tandis que Battlefield V prend place en pleine WWII. Un aspect de la conception de la bande son qui ne manquera pas non plus d’intéresser notre Francis Moury national, spécialiste es armes à feu de la rédac, qui n’a pas son pareil pour reconnaître et vous citer le nom exact de pareilles pétoires à l’oreille. Au cours de cette même session d’enregistrement, les fins connaisseurs n’auront pas manqué de repérer le T-Shirt de Terminator arboré par l’un des concepteurs du jeu. Il n’y a pas à dire, ils ont très bons goûts cinématographiques chez DICE (le studio de développement de Battlefield V pour ceux qui n’auraient pas tout suivi). Enfin, le clou du spectacle si l’on puit dire survient à la 8ème minute avec une petite séance de motoneige un peu particulière à près de 240 km/h en vue de recréer le bruit des (tristement) célèbres missiles V1. Autant dire une bande son qui laisse augurer du meilleur pour un titre qu’il nous tarde d’essayer sur notre matos de compet (télé OLED 4K et ampli home-cinéma 7.1) et qui trônera alors à n’en pas douter en très bonne place au sein de notre dossier consacré aux jeux vidéo sur PS4 et Xbox One de fin d’année. Plus que quelques semaines de patience et dès le 20 novembre 2018, ce seront les voisins qui seront ravis d’entendre les batailles de Battlefield V faire rage dans votre salon…

Une réflexion sur « Battlefield V ou le vrombissement d’un missile V1 »

  1. Il y a une dizaine d’année, j’ai monté un documentaire sur les V1. Malgré de longues recherches, il nous a été impossible de trouver le bruit du V1. Selon les témoins de l’époque, cela ressemblait à bruit de mobylette très pétaradante. Et bien grâce à ce jeu et au travail des sound designers, on peut enfin réentendre ce triste bruit. Et ils ont poussé le réalisme jusqu’à la coupe du moteur qui marquait le moment où le missile allait s’écraser. Je suis vraiment bluffé par cet énorme travail de recréation qui résout une certaine énigme que j’avais eu dans le passé.

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *