Halo 5 : Guardians

Halo 5 : Guardians : La cinématique d’introduction dévoilée

Histoire de bien marquer les esprits dès la rentrée et rappeler ainsi à tous que sa date de sortie approche à grand pas, Microsoft et 343 Industries viennent de dévoiler la cinématique d’introduction de Halo 5 : Guardians.

Halo 5 : Guardians est sans l’ombre d’un doute la killer-app à même de faire vendre des Xbox One par cargos entiers aux quatre coins du globe et permettre ainsi, peut-être, à la console de Microsoft de rattraper son retard en terme d’unités vendues sur sa concurrente numéro un : la PlayStation 4 de Sony. Alors, histoire de frapper un grand coup, la firme de Redmond et le studio 343 Industries viennent de dévoiler la cinématique d’introduction du jeu où, après un rapide briefing avec la voix et le faciès de Nathan Fillion, la scène en question nous plonge en plein champ de bataille. L’occasion d’admirer alors un petit plan-séquence d’environ 90 secondes, technique héritée une fois n’est pas coutume du Septième Art et dont le coup d’éclat le plus récent est à chercher du côté de la sensation du dernier Festival de Berlin : Victoria sorti en salles en juin dernier et constitué d’un seul et unique plan-séquence sur toute la durée du long-métrage (2h20 tout de même !). Halo 5 : Guardians sera quant à lui disponible le 27 octobre 2015.

Dans le détail, la vidéo en question de Halo 5 : Guardians nous introduit à la Fireteam Osiris, une unité d’élites composée de :

– Spartan Jameson Locke – Avant de devenir un Spartan, Locke était un spécialiste des approvisionnements de l’ONI – Expert dans le suivi, le recouvrement l’élimination de cibles de hautes valeurs.

– Spartan Olympia Vale – Enfant prodige, les talents innés de Vale pour les langues l’ont amenée à faire carrière en tant qu’agent de liaison de la Navy avec les Sangheili après la guerre.

– Spartan Holly Tanaka – Après avoir survécu à la vitrification de son monde natal, Tanaka a rejoint l’armée, recherchant à tout prix le moyen de sauver les autres du même destin sort.

– Spartan Edward Buck – Pendant son service en tant qu’OSDT, il était écrit dans son dossier personnel : « Si il avait été meilleur, il serait devenu un Spartan »

L’unité en question reçoit des ordres de l’UNSC afin de retrouver une cible de la plus haute importance et de se déployer afin de s’embarquer avec les forces Prométhéennes et Covenantes.

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *