NBA 2K16 - Spike Lee

NBA 2K16 : Soyez l’histoire (conçue par Spike Lee)

Alors que Tony Parker et ses coéquipiers de l’équipe de France viennent tout juste de s’incliner en demi-finale de l’Euro de basket 2015 face à l’Espagne, le moment est venu d’en savoir plus sur NBA 2K16. Il faut dire que le studio de Visual Concepts ne se repose pas sur ses lauriers tant il pousse le concept toujours plus loin, toujours plus haut.

NBA 2K16 - Tony Parker

Jeudi 10 septembre 2015, dans un beau palace parisien, se tenait une conférence de présentation de NBA 2K16 avec le producteur, Rob Jones, où il a pu exposer à la presse les nouveautés du jeu. Avant de s’intéresser à la collaboration du studio avec Spike Lee, sachez pour piqure de rappel que NBA 2K16 sortira le 29 septembre prochain et que quatre couvertures seront disponibles : Stephen Curry, James Harden, Anthony Davis dont Visuel Concepts pense qu’il sera un MVP d’ici deux à trois ans et pour finir Tony Parker prévue principalement pour le marché européen et donc en France. L’édition spéciale présentera, elle, la légende vivante du basket Michael Jordan ; cette dernière donnera droit à 30 000 pièces de monnaie virtuelle, un poster, une paire virtuelle de Jordan ainsi qu’un maillot et un t-shirt Jordan pour votre joueur.

NBA 2K16 - SimCast Live

Le mode Pro-Am est un mode de jeu en ligne où on pourra tout créer, du logo de son équipe au parquet en passant par le short et le maillot de son joueur. Très impressionnant car tout est « customisable » dans les moindres détails. Plus réaliste, l’interaction avec les joueurs semble plus poussée. Voici ce qu’en dit Rob Jones : « Depuis quelques années, on nous répète que NBA 2K est réaliste et qu’il est vraiment bien fait mais pour moi c’est illusoire si l’ensemble n’est pas cohérent. Cette année, selon moi, nous avons poussé le concept encore plus loin que de nombreux autres jeux de sports. Perso, je joue pas mal à des jeux de foot (soccer) et de hockey et, lorsque je suis en train de gagner un match, je ne sens jamais l’équipe adverse me mettre la pression. Je ne sens pas qu’il y a une urgence pour eux de changer quelque chose. Cette année, avec NBA 2K16, nous avons introduit un coaching continu adapté qui fait que lorsque vous jouerez contre une équipe, vous allez adopter un certain plan de jeu ou une tactique qui va sûrement fonctionner. La prochaine fois que vous rencontrerez cette équipe, elle se sera adaptée pour faire face à votre ancien plan de jeu. De plus, les équipes ont une certaine façon de jouer selon qu’elles ont une star ou non dans leur effectif. D’ordinaire, les Celtics sont une équipe collective où chacun a plus ou moins de chance de marquer mais si Isaiah Thomas, qui est très vif, entre en jeu, la façon de jouer va être différente. Pour résumer, l’I.A. (Intelligence Artificielle) s’adaptera à votre jeu et également aux choix des changements de joueurs ». La démo à laquelle nous avons pu jouer permet d’attester de comportements plus réalistes et adaptés à notre jeu mais une partie ne peut pas représenter le véritable jeu final. En tout cas, c’est plutôt bien parti. Pour finir sur les modes de jeux, Mon Equipe est désormais en ligne ; Mon MG vous permettra d’effectuer des transferts que l’I.A. pourra refuser si elle estime que le joueur que vous lui échangez n’est pas à la hauteur. L’I.A. a donc été vraiment revue cette année et, dans ce même souci, la relocalisation de votre équipe (Team Relocation) devra avoir l’aval des propriétaires et de la NBA.

NBA 2K16 - Spike Lee

He got (The) Game
Toutes ces nouveautés déjà consistantes de NBA 2K16 sont accompagnées d’un mode histoire revu par le réalisateur charismatique et grand fan de basket Spike Lee. Connaissant son goût pour ce sport, faire appel à lui est idéal et permet d’offrir une nouvelle expérience au joueur, appelé à s’identifier à un jeune lycéen qui doit intégrer une nouvelle université et de là, atteindre les sommets de la NBA. Rob Jones nous en dit plus sur cette fabuleuse collaboration et revient sur quelques modes du jeu ainsi que sur les fameux temps de chargement…

Qu’est-ce que Spike Lee peut apporter à la franchise NBA 2K ?
Si vous regardez les cinématiques, vous constaterez le plus souvent qu’elles ne sont pas folichonnes. L’utilisation des angles n’est pas fameux, les scènes de dialogues sont toujours séquentielles. Ce qui me plaît le plus ici avec NBA 2K16, c’est que les personnages se coupent la parole ou répondent ensemble parce que c’est ce que nous faisons dans la vie de tous les jours. Si vous regardez les autres jeux vidéo, l’un parle, l’autre parle, la caméra ne bouge jamais, il n’y a pas d’emphase sur les aspects importants. Cette fois, nous abondons davantage dans une ambiance de film et c’est ce que nous voulions pour cette nouvelle édition.

Était-il évident de contacter le metteur en scène au départ ?
Depuis que nous avons introduit ce mode histoire sur NBA 2K14, il fallait qu’on se réinvente perpétuellement. Sitôt NBA 2K15 terminé, j’ai demandé à mon vice-président « Qu’allons-nous faire ? » et il m’a répondu : « On va discuter avec Spike Lee ». « Nous faisons des jeux vidéo, je ne vois pas comment on va pouvoir discuter de ça avec lui » lui ai-je répondu. Il se trouve qu’il était à la fête de lancement de notre précédent jeu au moment où nous avons eu cette conversation. Nous lui avons donc demandé s’il souhaiterait faire partie de notre prochain projet. Sachant qu’il est un grand fan de la NBA et de l’équipe des Knicks et qu’il écrit bien ses films, c’était la personne idéale. Et il a répondu avec enthousiasme. Dans ce genre de collaboration, la communication se passe très souvent en sens unique où nous demandons à la personne : « où en êtes-vous ? Que faites-vous ? Avez-vous terminé ? Etc ». Avec Spike Lee, ce fut l’opposé. Il est venu vers nous pour savoir tout ce qui avait été fait avant et ce que nous voulions faire avec NBA 2K16 afin de développer le fil narratif du mode histoire. Maintenant, ce n’est plus juste le personnage du joueur auquel on s’attache mais c’est également à tous ceux qui l’entourent. Il y a deux ans, il s’agissait juste d’un joueur qui s’adressait à vous face à la caméra ; nous écrivions le scénario sans avoir vraiment la connaissance de ce qu’une personne a besoin de ressentir.

NBA 2K16 - Spike Lee

Tout a été filmé en motion capture en studio ?
Oui, mais Spike Lee a apporté son équipe technique et il a filmé comme il a l’habitude de le faire. Il avait trois cadreurs pour couvrir les plans qu’il voulait mais ce n’était pas nécessaire puisqu’il y avait toutes les caméras du studio tout autour du plateau de tournage (rires). Il n’a pas l’habitude de travailler en mocap mais ça s’est bien terminé au final.

En termes de temps, cela a pris…
Un an pour écrire, tourner et livrer le mode complet. Une fois le tournage terminé, il fallait compléter les scènes par ordinateur et les lui renvoyer. Il ajustait certaines scènes, certains angles pour que ce soit exactement comme il le souhaitait.

Le personnage ira de la NCAA à la NBA donc ?
Non pas nécessairement. Nous n’avons pas encore annoncé comment cela va se dérouler mais comme vous avez pu le voir dans l’une des dernières bandes-annonces, vous allez devoir décider à un moment dans quelle université vous souhaitez aller.

Ça promet une longue aventure…
Sachant que notre public joue à pas mal de jeux, on a essayé de ne pas en faire trop. Si on devait effectivement faire tout le processus de l’université à la NBA, peu de gens irait jusqu’au bout.

Spike Lee est-il intervenu sur la bande-originale de NBA 2K16 ou celle du mode histoire ?
Sur ce mode, il a fait la musique mais pour le reste du jeu, nous avons fait appel à trois DJ (Premier, Mustard et Khaled).

NBA 2K16 - DJ

Pourquoi le changement de producteurs de musique (Jay Z, Pharrell Williams) pour des DJ ?
Il était difficile de demander à une seule personne tous les différents styles de musiques que le public voudrait écouter. Alors nous nous sommes dit que trois DJ de renom dont les goûts musicaux sont variés pourraient donner une bande-son versatile et plus grande que ce que nous avons eu jusqu’ici.

Toute la customisation que nous avons vu dans le mode Pro-Am permet d’uploader nos propres logos ?
Oui et cette customisation est disponible dans les modes MG, Mon Équipe. Par contre l’upload se fera exclusivement par le biais d’un site.

Le point noir de NBA 2K15 était les temps de chargement. Ce point est-il résolu dans NBA 2K16 ? (NDLR : la démo à laquelle nous avons joué avait des temps de chargement raisonnables)
Nous avons un cahier des charges et des règles à respecter dont un certain temps de chargement. C’est intéressant comme sujet car nous avions une démo avant celle à laquelle vous avez joué ce matin qui était pire et elle n’avait qu’un quart-temps de cinq minutes jouables. Hé bien, elle se chargeait vraiment rapidement car il n’y avait pas les présentations d’avant-match. Pourtant ces présentations permettent de couvrir les temps de chargement et ça devrait prendre bien moins d’une minute. Malheureusement, ce ne sera pas quelque chose qui sera enlevé sur le jeu définitif, il faudra passer par ces avant-matches.

NBA 2K16 - Rob Jones

Remerciements à Rob Jones et à l’équipe de Visual Concepts, à Émeline Berthon et l’équipe de Minuit Douze ainsi qu’à l’accueil du Royal Monceau de Paris.

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *