LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force - Une

LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force, l’épisode 6.5 de l’Empire Disney

Histoire de patienter bien sagement entre deux opus cinématographiques, LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force vient entretenir la flamme de la mythique saga initiée en 1977 par un certain George Lucas. À moins que cette sortie ne s’inscrive au cœur de desseins de plus grandes envergures de la part de son nouveau maître Disney…

LEGO Star Wars : Il y a bien longtemps…

On ne vous fera pas l’affront de vous présenter les parodies cinématographiques de la saga vidéoludique LEGO si ce n’est pour rappeler que celle-ci débuta en 2001 avec un certain Harry Potter tandis que la première déclinaison starwarsienne vit le jour en 2005. Depuis plus de quinze ans maintenant cette saga s’agrandit à un rythme annuel, voire biannuel, voire même davantage dans certains cas. Et si jusqu’à présent les petites briques de plastique danoises avaient croqué quelques-uns des grands pans du Septième Art (Indiana Jones, Batman, Le Seigneur des anneaux, etc.) au gré d’exploits vidéoludiques qui faisaient montre d’un respect des œuvres originelles tout autant qu’un détournement parodique réjouissant, la donne s’infléchit aussi malicieusement que pernicieusement avec ce LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force. En effet, contrairement à ce que son titre pourrait le laisser présupposer, cette nième aventure LEGO n’est pas tant une transposition du long-métrage de J.J. Abrams, véritable tsunami lors de sa sortie en salles en décembre dernier, qu’une façon pour son nouvel ayant-droit de fournir à un public en manque sa « dose » de Star Wars.

LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force

Il suffit pour s’en convaincre de jeter un rapide coup d’œil au calendrier starwarsien sur un an :

Et encore, nous n’avons pas inclus dans ce calendrier les différents DLC de Star Wars Battlefront qui sortent à un rythme quasi-trimestriel (avant une inéluctable édition GOTY réunissant le jeu accompagné de tous ses DLC ?) et avons de surcroît sciemment arrêté le listing à la fin d’année. Car si l’on se projette un peu plus loin dans le futur, on découvre les choses suivantes :

  • 2017 : Sortie du film Star Wars – Épisode VIII
  • 2018 : Sortie du deuxième film spin-off de Star Wars centré sur le personnage de Han Solo
  • 2019 : Sortie du film Star Wars – Épisode IX
  • 2020 : Sortie du troisième film spin-off de Star Wars dont les premières rumeurs tableraient sur une intrigue centrée cette fois sur le personnage du chasseur de primes Boba Fett

Et encore, on vous passe ici la série animée Star Wars Rebel initiée en 2014 et qui entamera sa troisième saison à la rentrée, les parcs d’attractions ou encore la myriade de jeux vidéo dévoilée par Electronic Arts au cours de l’E3 en juin dernier et actuellement en cours de développement au sein de différents studios (DICE, BioWare, Motive, Visceral Games, Capital Games, Respawn Entertainment).

LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force

… dans la galaxie Disney

Au milieu de cette avalanche de produits sous licence Star Wars débarque donc cette amusette LEGO pas si anodine que ça. Bien qu’édité par Warner Bros. Interactive Entertainment, LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force n’en est pas moins développé sous licence Lucasfilm qui, rappelons-le à toutes fins utiles, est passé sous pavillon Disney depuis 2012 et à ce titre s’insère donc parfaitement dans la nouvelle galaxie actuellement en branle. Plus précisément, ce LEGO Star Wars débute par un prologue qui vous replonge en plein final de l’Épisode VI : Le Retour du Jedi et son combat en trois actes : sur la lune forestière d’Endor en compagnie de Han Solo, Chewbacca et de la princesse Leia, à bord du Faucon Millenium piloté par Lando Calrissian et enfin au cœur de la nouvelle Étoile Noire dans la peau de Luke Skywalker et de Dark Vador affrontant l’Empereur Palpatine. Par la suite, le jeu vous proposera de rejouer les grands moments de l’Épisode VII aux commandes d’un immense bestiaire de personnages jouables débloqués au fil de la progression mais pas uniquement. Vous vous posiez la question de savoir d’où vient le bras rouge arboré par C3PO dans le film de J.J. Abrams, comment les trois Rathtar ont atterri à bord du Faucon Millenium ou encore comment Poe (Oscar Isaac) est devenu le nouveau héros de la résistance ? Ne cherchez plus, les réponses se trouvent au cœur des pérégrinations de ce LEGO Star Wars et nulle part ailleurs. Habile n’est-ce pas de la part de Disney que de proposer ainsi des bribes de Star Wars, même traitées avec une certaine « légèreté », jeu LEGO oblige, sous la forme de titres cross-médias ?

LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force

Sous ses allures de petit jeu d’action / plate-forme / construction (vous devez bâtir différentes échelles, tourelles et autres pour progresser), le tout en forme de pastiche (les personnages qui s’empiffrent de donuts tout en buvant du café, les gardes impériaux qui versent une larmichette à la mort de Dark Vador, etc.), ce LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force n’en sert donc pas moins les grands desseins ourdis par le studio aux grandes oreilles. Après tout, Disney doit bien rentabiliser puis faire fructifier ses très couteux investissements à l’aube du nouveau millénaire :

Coût total de l’addition : plus de 15 milliards. Mais, depuis dix ans, il faudrait s’amuser à calculer les bénéfices engendrés par les différents longs-métrages de ces trois rachats auxquels viennent s’ajouter les droits liés à la kyrielle de produits dérivés. Plusieurs dizaines de milliards sans doute à plus ou moins courte échéance. Ce planning à marche forcée du triumvirat Pixar / Marvel / Lucasfims, désormais sous l’égide de Disney, continuera-t-il à séduire les foules ad vitam aeternam ou bien finira-t-on par assister, à un moment ou un autre à plus ou moins court / moyen-terme à ce que Patrice Girod qualifiait de « Star Wars Bashing » lors de l’entretien qu’il nous avait accordé en novembre dernier à l’occasion de la sortie de Star Wars Battlefront ? Mais surtout, la question déterminante : la quantité se fera-t-elle au détriment de la qualité ? Assistera-t-on, comme c’est déjà le cas du côté des adaptations Marvel, à une uniformisation ? L’Empire contre-attaque restera-t-il à jamais considéré par beaucoup comme le meilleur opus de la saga ? À en croire les différents « recadrages » opérés récemment sur Rogue One, apparemment jugé beaucoup trop « sombre » au goût de Disney, la réponse tendrait à pencher aussi dangereusement qu’inéluctablement du mauvais côté de la Force. Comme aime souvent à l’écrire l’auteur de ces lignes en pareilles circonstances en guise de conclusion : affaire à suivre…

LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force - Packshot PS4LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force est disponible sur PlayStation 4, PlayStation 3, Xbox One, Xbox 360, PS Vita, Nintendo 3DS, Wii U et PC depuis le 28 juin 2016.

Testé sur PlayStation 4 à partir d’une version éditeur
Testé en version : 1.03
Taille occupée sur le disque dur : 18,78Go

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *