Fiche film : Place publique

Le film s’appelle Place publique mais se passe dans un jardin privé. Pour Jean-Pierre Bacri, cet espace peut devenir une place publique grâce aux réseaux sociaux. Le comédien/scénariste et Agnès Jaoui voulaient parler de cette nouvelle frénésie de vouloir se faire reconnaître à tout prix, même de son groupe d’amis, par un like sur Facebook, qui par exemple valide le petit-déjeuner que l’on vient de filmer et de poster…

Côté références cinématographiques, Agnès Jaoui a montré trois films à ses collaborateurs avant le tournage de Place publiqueUn mariage de Robert Altman, Partition inachevée pour piano mécanique de Nikita Mikhalkov et La Règle du jeu de Jean Renoir. « Évidemment, on a aussi vu des films qui se passent en une soirée comme The Party de Blake Edwards, mais mes trois références étaient celles-ci », précise la réalisatrice.

Continuer la lecture de Fiche film : Place publique

Fiche film : L’Île aux chiens

À l’instar de ses précédents films, Wes Anderson a fait appel à ses plus fidèles collaborateurs et amis pour co-écrire L’Île aux chiens. Il a ainsi retrouvé Roman Coppola et Jason Schwartzman et a accueilli un petit nouveau, Kunichi Nomura, qu’il avait dirigé dans The Grand Budapest Hotel.

Wes Anderson s’est déjà frotté à la stop motion avec Fantastic Mr. Fox. S’il a décidé d’avoir à nouveau recours à cette technique, c’est parce qu’elle lui a permis de représenter à la fois les chiens indigents, mais pourtant pas dépourvus de riches émotions, et une île japonaise peuplée d’êtres mis au ban de la société.

Fortement imprégné par le cinéma japonais, Wes Anderson a décidé avec L’Île aux chiens de rendre hommage à toute une série de réalisateurs japonais, et à la culture nippone en général. La plus grande influence du réalisateur est sans conteste Akira Kurosawa et en particulier ses films qui se déroulent dans un cadre urbain comme L’Ange ivre, Chien EnragéEntre le ciel et l’enfer et Les Salauds dorment en paix.

Continuer la lecture de Fiche film : L’Île aux chiens

Cannes 2018 : La Semaine de la critique

La 57 édition de La Semaine de la Critique, conduite par le Syndicat Français de la Critique de cinéma, a révélé sa sélection cannoise et elle promet d’être intéressante. Le jury, emmené par le cinéaste Norvégien Joachim Trier, qui sera accompagné de Chloë Sevigny, Nahuel Pérez Biscayart, Augustin Trapenard et Eva Sangiorgi devra choisir entre 7 premiers ou seconds films. Continuer la lecture de Cannes 2018 : La Semaine de la critique

Les Derniers Jedi en 4K : En attendant les VRAIS Star Wars

C’est un petit événement en soi dans l’univers de la 4K et a fortiori de la 4K sur support physique : la sortie du tout premier film estampillé « Star Wars » en Blu-ray 4K Ultra HD. Alors certes, Les Derniers Jedi n’est pas vraiment l’opus que nous escomptions pour ouvrir le bal sur le support mais la facture technique de la chose laisse entrevoir, espérons-le, l’arrivée prochaine des autres volets de la saga nantis de prestations audio-vidéos toutes aussi époustouflantes.

Continuer la lecture de Les Derniers Jedi en 4K : En attendant les VRAIS Star Wars

Milos Forman (1932 – 2018) : Trois petites notes de musique…

« On travaille pour s’amuser, pas pour faire de l’art », Milos Forman.

Deux oscars du meilleur réalisateur. Un ours d’or et un d’argent à Berlin. Un grand prix du jury à Cannes. Un nombre incalculable de nominations dans les plus importants festivals. Et un grand nombre de classiques du cinéma réalisés entre 1960 et nos jours. Voilà le parcours d’un réalisateur tchèque, certainement le plus célèbre, venu au cinéma presque par hasard et qui aura marqué à la fois le Nouvelle Vague tchécoslovaque des sixties et le cinéma américain des décennies suivantes. Milos Forman est pourtant un nom que seuls les cinéphiles connaissent, l’homme s’effaçant devant ses œuvres, souvent magistrales : Vol au dessus d’un nid de coucou, Hair, Amadeus, Larry Flynt ou Man on the moon pour ne citer que quelques titres.

Continuer la lecture de Milos Forman (1932 – 2018) : Trois petites notes de musique…