Blu-ray Seijun Suzuki : On a vu La marque du tueur

Elephant Films a créé l’événement l’été dernier auprès des cinéphiles en annonçant pour le 18 novembre une vague de trois titres de Seijun Suzuki en combo Blu-ray / DVD, au sein de son excellente collection Cinema Master Class. Grande nouvelle pour les amateurs : on a eu l’occasion de découvrir en avant-première le master Blu-ray non finalisé de La marque du tueur

Continuer la lecture de Blu-ray Seijun Suzuki : On a vu La marque du tueur

Lucy et intégral Luc Besson en DVD/Blu-ray

Alors que le dernier film de Luc Besson cartonne aux quatre coins du globe, Lucy nous arrive comme il se doit en DVD/Blu-ray précédé quelques semaines plus tôt par une intégrale de tous les longs-métrages réalisés par le cinéaste. Oui, tous, sans exception et non, ne partez pas tout de suite ! Continuer la lecture de Lucy et intégral Luc Besson en DVD/Blu-ray

The Raid 2 va cogner très fort en DVD et Blu-ray

Considéré par beaucoup comme l’un des tous meilleurs films d’action de l’histoire du Septième Art (pour une fois que l’accroche sur l’affiche ne raconte pas d’ânerie !), The Raid 2 ramène dorénavant sa fraise en DVD et Blu-ray. À la noyel, ça va chier ferme dans les ventilos (proverbe indonésien) !!! Continuer la lecture de The Raid 2 va cogner très fort en DVD et Blu-ray

Box office France du 15 au 21 octobre 2014 : Samba et Tortues Ninja sont dans un labyrinthe…

Bon, on n’a pas trouvé titre moins long mais on me dit dans l’oreillette que c’est top pour le référencement, donc je cède. À part ça me direz-vous. Et bien on va déjà dire que le chiffre global fait un bond phénoménal pour atteindre 4 722 517 entrées, soit la 10ème meilleure semaine de l’année à date. Pour rappel, la meilleure semaine enregistrée en 2014 fut celle du 26 février au 4 mars avec 6 678 950 entrées.

Continuer la lecture de Box office France du 15 au 21 octobre 2014 : Samba et Tortues Ninja sont dans un labyrinthe…

True Grit : Rooster Cogburn dit le Shérif

Paru en 1968, le roman True Grit signé Charles Portis devint instantanément un classique et un best seller. Et c’est donc très rapidement qu’Hollywood s’y intéressa avec dans la foulée un film au titre éponyme et traduit chez nous en un 100 dollars pour un shérif pas très heureux mais ultra mémorisable. Il reste aujourd’hui comme le symbole d’un western d’arrière garde forcément sur le déclin et porté par celui qui symbolisa le genre à lui tout seul : John Wayne qui obtint d’ailleurs ici son unique Oscar pour sa prestation du vieux Marshall alcoolique et bourru, Rooster Cogburn.

Continuer la lecture de True Grit : Rooster Cogburn dit le Shérif

Le cinéma en haute définition