We are what we are : Mexique vs. USA

Début septembre, Wild Side a eu la bonne idée éditoriale de sortir conjointement en vidéo le film d’horreur mexicain et bête à festivals Somos lo que hay (Jorge Michel Grau, 2011) et son remake américain, We are what we are (Jim Mickle, 2013). Cette sortie couplée est donc l’occasion pour nous de revenir sur deux conceptions diamétralement opposées du film horrifique, car contrairement à des cas tels que celui, récent, de la confrontation entre Morse et Laisse-moi entrer (qui comptaient plus de points communs de de différences fondamentales), cette double relecture du film de cannibales nous donne à observer deux visions très différentes du mythe… Continuer la lecture de We are what we are : Mexique vs. USA

Lord Jim en Blu-ray

Richard Brooks n’est pas encore trop tendance en numérique. La preuve, Lord Jim n’est que le deuxième film à être édité en Blu-ray après Les professionnels. Et encore il s’agit d’une « exclusivité » française signée Wild Side. Pourtant, voici un cinéaste qui a laissé derrière lui quelques morceaux de péloche dignes de figurer au Panthéon du 7ème art.

Continuer la lecture de Lord Jim en Blu-ray

24 au 30 septembre 2014 – Saint-Laurent fashion victim

Un été indien qui s’éternise, une offre dans les salles pas très glamour, il n’en fallait pas plus pour que le BO accuse une quatrième semaine à tout juste 2 millions d’entrées au total (2 016 616 exactement).

Continuer la lecture de 24 au 30 septembre 2014 – Saint-Laurent fashion victim

Le cinéma de genre en deux festivals

Alors que deux grands festivals internationaux, Venise et Toronto, se disputent la faveur des médias au mois de septembre, la rentrée festivalière française est souvent tournée vers le genre et le bis. Que ce soit L’Étrange festival au Forum des images, le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg voire même Deauville, des films se croisent, se recoupent, chacun avec ses inédits mais formant un ensemble plutôt homogène où émergent les grandes lignes du fantastique contemporain (prendre fantastique dans un sens large).

Continuer la lecture de Le cinéma de genre en deux festivals