Cold in July : Thriller délicieusement suranné

Cold in July a beau être le premier film distribué en salles chez nous, Jim Mickle n’est pourtant pas un inconnu des petits malins qui façonnent leur culture geek à coup de DTV déviants et autres. On doit en effet à ce Saint homme des films tel que Mulberry Street, sorte de croisement improbable entre Les Rats de Manhattan et La Nuit des morts-vivants, ou encore Stake Land à la thématique post-apo travaillée avec une certaine efficacité et enfin We are what we are, remake d’un film mexicain au titre éponyme, qui revisitait nos obédiences cannibales et dont on vous en disait le plus grand bien ici.

Continuer la lecture de Cold in July : Thriller délicieusement suranné

La Vie et rien d’autre en Blu-ray : Coup de torchon

Bertrand Tavernier n’a pas été très gâté en Blu-ray. En effet, si ce n’est ses trois dernières réalisations contemporaines à l’existence de ce déjà plus très nouveau support, Dans la brume électrique (2009), La Princesse de Montpensier (2010) et Quai d’Orsay (2013), sa très riche filmographie restait jusqu’ici vierge de tout upgrade en bleu. Poussé par le centenaire du début de la première guerre mondiale, Studio Canal Vidéo a enfin décidé de remédier à ce crime de lèse-majesté en sortant au sein d’un coffret tombant pile poil pour les fêtes de fin d’année (1), le formidable Capitaine Conan (que nous aborderons dans un autre papier) et La Vie et rien d’autre qui mérite autre chose que son statut injuste de film un peu oublié.

Continuer la lecture de La Vie et rien d’autre en Blu-ray : Coup de torchon

Box office France du 17 au 23 décembre 2014 : Le coup du bélier

Avant dernier box office de l’année et non des moindres. C’est qu’avec 5 375 059 entrées au compteur, cette semaine affiche la sixième perf  hebdomadaire de 2014. Certes, les vacances aidant, on s’y attendait. Par contre la surprise du chef vient quand même du quasi million d’entrées généré à lui tout seul par La Famille Bélier en seulement sept jours. Un coup de maître signé Mars Distribution (qui est aussi co-producteur dans cette histoire) qui lui permet d’effacer d’un coup d’un seul la déception Père Noël sorti une semaine plus tôt.

Continuer la lecture de Box office France du 17 au 23 décembre 2014 : Le coup du bélier

Whiplash : De chair et de sang

Découvert à Sundance où il a obtenu le Grand Prix du jury et le Prix du public, présenté à la Quinzaine (section non compétitive) à Cannes au sein d’une sélection très relevée et finalement consacré à Deauville en septembre dernier par le Grand Prix et le Prix du public, Whiplash est sans conteste l’un des films chocs de l’année 2014 avec le Alléluia de Fabrice Du Welz, d’ailleurs lui aussi présenté à la dernière Quinzaine cannoise.

Continuer la lecture de Whiplash : De chair et de sang

Exodus : Gods and Kings – Les Rois Maudits

Vouloir faire du neuf avec du vieux. Voilà un concept devenu lucratif avec le temps et qui est aussi vieux que l’histoire du cinéma. Exodus : Gods and Kings est donc le remake des Dix Commandements avec Charlton Heston et Yul Brynner que réalisait une seconde fois Cécile B. DeMille après sa version de 1923 sans oublier de mentionner celle de 1998, Le Prince d’Égypte, produit par la branche animation de Dreamworks. C’est dire si l’histoire de Moïse infligeant ses dix plaies à l’Égypte de Pharaon pour ensuite ouvrir les flots de la Mer Rouge afin que son peuple puisse rejoindre la Terre promise est inscrit dans la mémoire collective. Vouloir s’y frotter à nouveau était tout autant dangereux qu’excitant. Ridley Scott s’y est risqué et a échoué… mais avec les honneurs.

Continuer la lecture de Exodus : Gods and Kings – Les Rois Maudits