Délivre-nous du mal : Blu-ray satisfait ou remboursé !

Adapté de la véritable histoire de Ralph Sarchie, flic New Yorkais ayant été confronté au surnaturel, Délivre-nous du mal permet à Scott Derrickson de revenir à son genre de prédilection, l’horreur. Deux ans à peine après Sinister, le réalisateur américain prend donc le parti de replonger le spectateur dans son univers très réaliste d’où peut surgir à tout moment la terreur… Et puisque Sony Home Entertainment a mis en place un système de « satisfait ou remboursé » pour le film en DVD et Blu-ray, cela valait bien une séance de rattrapage en haute définition…

Continuer la lecture de Délivre-nous du mal : Blu-ray satisfait ou remboursé !

Box office France du 28 Janvier au 03 Février 2015 : Tuer n’est pas joué

Bon ok, on a quasi une semaine de retard sur le planning mais pour nous faire pardonner, on va aussi disséquer les chiffres du week-end. Une fois n’est pas coutume (et peut-être que cela le deviendra, qui sait). Donc, sur la semaine dernière on est sur un peu plus de 3 millions d’entrées au global. Le box office étant porté par un Taken 3 qui perd toutefois plus de 50% de ses spectateurs mais surtout par une Famille Bélier qui n’en finit plus de cartonner, ne perdant lui aucun de ses spectateurs alors même que le film d’Eric Lartigau a perdu en une semaine plus d’une centaine de copies.

Continuer la lecture de Box office France du 28 Janvier au 03 Février 2015 : Tuer n’est pas joué

Equalizer : un Blu-ray à l’image du film, noir comme l’ébène

Sorti dans les salles à l’automne dernier, Equalizer n’aura certes pas rameuté les foules (735 000 entrées France) mais ce n’est pas une raison pour bouder le plaisir de (re)découvrir cette excellente adaptation de la série télé éponyme des années 1990 à l’occasion de sa sortie Blu-ray. Continuer la lecture de Equalizer : un Blu-ray à l’image du film, noir comme l’ébène

OSS 117 : Banco pour les 5 Blu-ray Gaumont

Alors que l’intégrale des James Bond est disponible en Blu-ray depuis déjà belle lurette, la réponse du berger (français) à la bergère (de sa Gracieuse Majesté) se faisait attendre. En 2015, elle vient enfin d’arriver avec la parution sur support HD chez Gaumont Vidéo de cinq des longs-métrages les plus emblématiques de la série des OSS 117. Continuer la lecture de OSS 117 : Banco pour les 5 Blu-ray Gaumont

OSS 117, rivaux bis des James Bond

Lorsqu’on ouvrait Une Semaine de Paris – PariScope dans les années 1970-1980, il existait encore une rubrique générique au titre savoureux : « Espionnage » ! On y trouvait non seulement le dernier James Bond (la série dont Georges Sadoul avait pu écrire, vers 1967, qu’elle constituait, toutes choses égales d’ailleurs, une version moderne des contes orientaux des Mille et une nuits) mais bien d’autres espions des années 1960-1970, hauts en couleurs bien qu’aujourd’hui un peu oubliés faute de réédition : Matt Helm (interprété par Dean Martin), Flint (interprété par James Coburn), OSS 117 (nombreux interprètes), Coplan (nombreux interprètes) (1), et autres espions américains ou européens (2) sans oublier le tragique L’Espion qui venait du froid joué par Richard Burton. Entre 1955 et 1970, la France (co)produisit une dizaine de films mettant en scène l’espion français OSS 117 imaginé par le romancier Jean Bruce. Ses aventures originales avaient été éditées par les éditions Fleuve noir puis par celles des Presses de la Cité, ensuite prolongées par sa veuve Josette chez ce second éditeur, avec un succès populaire jamais démenti. Continuer la lecture de OSS 117, rivaux bis des James Bond