Box office France du 11 au 17 février : 2 millions de nuances de Grey

Voici un Box office à 6 421 076 entrées dont 2 millions sont à créditer au seul 50 nuances de Grey. Que l’on aime ou non, on ne peut qu’être impressionné par un tel raz-de-marée certes annoncé mais quand même… Dans l’absolu cela confirme déjà que 2015 sera l’année Universal avec des titres à venir comme Fast and Furious 7, Jurassik World, Les Minions 3D, Ted 2 ou encore Babysitting 2.

Continuer la lecture de Box office France du 11 au 17 février : 2 millions de nuances de Grey

Evolve : 4 chasseurs sachant chasser

Qu’ils soient tapis dans l’ombre au fond du placard la nuit (les fameux boogeyman dont l’un des derniers représentants en date, Mister Babadook, est une petite perle), ou bien plus « frontaux », voire imposants, mais tout aussi cauchemardesques, les monstres et autres créatures de toutes origines n’ont cessé d’être une source d’inspiration intarissable. Pour ce qui constitue sans aucun doute la première grosse sortie AAA de l’année, Evolve nous propose de partir à la chasse de pas moins de trois de ces grosses bestioles pour le prix d’un seul jeu.

Continuer la lecture de Evolve : 4 chasseurs sachant chasser

Gone Girl : Un Blu-ray aux suppléments portés disparus

Sorti le 08 octobre dernier dans nos salles, Gone Girl est le dixième film de David Fincher, un cinéaste qui n’est plus à présenter tant il a su instaurer sa patte du petit au grand écran en trente ans de carrière. Adaptation du roman Les Apparences de l’écrivaine américaine Gillian Flynn, Gone Girl voit le mariage d’un couple middle class s’ébranler lorsque madame disparaît le jour du cinquième anniversaire de leur union. Continuer la lecture de Gone Girl : Un Blu-ray aux suppléments portés disparus

Critiques SMS de la rédac, box office du week-end et teasing

Et on continue cette semaine avec un petit florilège de critiques SMS envoyés à la rédac qui nous permettent comme chacun l’a bien compris maintenant de tirer au flanc dans les grandes largeurs. On mate le film, on s’en débarrasse en quelques lignes. C’est la critique fast-food de films qui ne méritent de toute façon pas mieux. Ou pas.

Continuer la lecture de Critiques SMS de la rédac, box office du week-end et teasing

American Sniper : Eastwood ce héros

L’histoire de Chris Kyle, sous-officier de la marine américaine, membre des SEAL et redoutable tireur d’élite au cours de la Guerre d’Irak, est considéré par beaucoup de ses compatriotes américains comme un héros national. Il est mort en 2013, tué à bout portant par un ancien marine de 25 ans souffrant de stress post-traumatique. Le film adapte son autobiographie au titre éponyme vendu à plus d’un million d’exemplaires. On sait qu’Eastwood ne fut pas le premier réalisateur sur le coup, Spielberg et David O. Russell à qui l’on doit Les Rois du désert dont l’action se déroulait lors de la première guerre du Golfe, avaient été approchés. Mais à la vision de cet American Sniper, qui d’autre que lui pouvait le réaliser avec cet aplomb digne du dernier héritier fordien ?

Continuer la lecture de American Sniper : Eastwood ce héros