L’Homme qui voulut être roi en Blu-ray + DVD + Livre chez Wild Side

Pour Patrick Brion, auteur d’un superbe bouquin sur le cinéma d’aventure paru en 1995L’Homme qui voulut être roi est le dernier grand film de ce genre à Hollywood. Depuis, rien qui puisse justifier chez lui un changement d’avis sur la question. Pas même un Aventurier de l’Arche perdue (Spielberg – 1981), un Excalibur (Boorman – 1981), un Conan le Barbare (Milius – 1982) ou un Greystoke (Hudson – 1984) pour ne scruter que le début des années 80. C’est que le film de John Huston revêt une forme de fin de vie pour ne pas dire de cycle qui puise ses racines dans la grande tradition d’une industrie alors à la recherche d’un nouveau souffle. Les Dents de la mer sorti durant cet été 1975 y apportera un début de réponse alors que le film de Huston qui arrive dans les salles en décembre de la même année appartenait déjà à une époque révolue. Et d’ailleurs, si aujourd’hui encore Jaws est un spot facilement identifiable sur la carte du cinéma mondial, L’Homme qui voulut être roi reste nimbé d’une part de mystère qu’il faut sans cesse tenter de percer. Un peu à l’image de ce pays du Kafiristan perché au-delà de toutes formes de civilisation moderne que les deux protagonistes de cette histoire veulent conquérir, L’Homme qui voulut être roi ne s’apprivoise en effet pas si facilement préservant ainsi l’excitation et le bonheur de le (re)découvrir au sein de cette très belle édition Blu-ray + DVD + Livre prolongeant un savoir faire pour lequel l’éditeur Wild Side est dorénavant passé maître.

Continuer la lecture de L’Homme qui voulut être roi en Blu-ray + DVD + Livre chez Wild Side

Total Recall : Mémoires de la 4K

Enfin ! Oui, Paul Verhoeven a enfin les honneurs de l’Ultra Haute Définition en France avec la sortie de Total Recall dans une édition Blu-ray 4K Ultra HD qui fait particulièrement plaisir à voir à défaut de nous avoir totalement convaincu. Explications.

Continuer la lecture de Total Recall : Mémoires de la 4K

La Haine en 4K : Jusqu’ici tout va bien

Ce n’est peut-être pas un hasard si La Haine (1995) est le premier long-métrage réalisé par Mathieu Kassovitz à avoir les honneurs d’une parution en Blu-ray 4K Ultra HD tant ce deuxième long derrière la caméra aura indubitablement marqué à jamais la carrière alors naissante du cinéaste. Sa sortie sur support 4K est l’occasion de réaffirmer, si besoin était, toute la force de son propos par le biais d’images en noir et blanc qui impriment à jamais la rétine.

Continuer la lecture de La Haine en 4K : Jusqu’ici tout va bien

Le Cercle rouge : La quadrature du 4K ?

Avant dernier long-métrage de Jean-Pierre Melville et de Bourvil (ils nous quitteront respectivement en 1973 et 1970), Le Cercle Rouge (1970) les réunissait pour la première fois. Cinquante ans plus tard, cette unique collaboration entre les deux hommes devient également le premier long de leurs filmographies respectives à avoir les honneurs d’une parution en Blu-ray 4K Ultra HD. Une sortie qui, de prime abord, ne pouvait que nous réjouir mais qui, à l’arrivée, nous aura tout de même laissé avec quelques interrogations.

Continuer la lecture de Le Cercle rouge : La quadrature du 4K ?

Fiche film : Le Parrain – Director’s Cut – Épilogue : La Mort de Michael Corleone

Pour célébrer le 30ème anniversaire du Parrain III, le réalisateur / scénariste Francis Ford Coppola voulait proposer un nouveau montage du film final de sa trilogie épique Le Parrain. L’image et le son du film ont été méticuleusement restaurés sous la supervision des sociétés American Zoetrope et Paramount Pictures. Le film comporte un nouveau début et une nouvelle fin, ainsi que des changements de scènes, de plans et de musique. Le projet qui en résulte reflète les intentions initiales de l’auteur Mario Puzo et Coppola pour Le Parrain : Part III, et apporte, selon les termes de Coppola, « une conclusion plus appropriée au Parrain et au Parrain : Partie II »

Continuer la lecture de Fiche film : Le Parrain – Director’s Cut – Épilogue : La Mort de Michael Corleone