Archives par mot-clé : Adam Driver

Fiche film : Logan Lucky

Le scénario de Logan Lucky a été donné à Steven Soderbergh par sa femme, Jules Asner. Il était écrit par une amie du couple, Rebecca Blunt, qui espérait juste un avis.

Avant de revenir au cinéma avec Logan Lucky, Steven Soderbergh avait juré (une nouvelle fois), qu’il ne mettrait plus en scène de longs-métrages pour le grand écran pour se consacrer à la télévision. Le réalisateur a de nouveau trahi sa promesse après avoir lu le scénario de Rebecca Blunt.

Logan Lucky a été financé de façon complètement indépendante, sans l’aide des studios. Il est distribué aux États-Unis par une nouvelle société créée par Steven Soderbergh.

La scénariste Rebecca Blunt a révélé que l’anti-héros Jimmy Logan a été inspiré par la vie de Channing Tatum. À noter que Magic Mike était également inspiré de la vraie vie de Channing Tatum et son passé de strip-teaseur.

Continuer la lecture de Fiche film : Logan Lucky

Star Wars – Les Derniers Jedi ne casse pas des Brick(s)

On se doutait bien que « le nouvel espoir » suscité suite à la vision de Rogue One ne serait qu’une étincelle bien compliquée à pérenniser. En cause les statuts mêmes de deux trajectoires distinctes initiées par la Maison Disney. Pour l’un, la difficile tâche de donner suite à une saga déjà bien défigurée par Georges Lucas (entre la deuxième trilogie et les maquillages SFX en forme de ravalements de façades non homologués), pour l’autre, la volonté de raconter des histoires unitaires débarrassées de la plupart des oripeaux de la Grande. Une telle jurisprudence ne peut qu’accoucher d’un Star Wars – Les Derniers Jedi forcément battu d’avance. Mais si les faits lui donnent raison,  il conviendra tout de même de nuancer le propos.

Continuer la lecture de Star Wars – Les Derniers Jedi ne casse pas des Brick(s)

Fiche film : Silence

Silence est l’adaptation du roman au titre éponyme écrit en 1966 par Shūsaku Endō, un écrivain catholique japonais. À noter que le livre a déjà connu une première adaptation en 1971 réalisée par Masahiro Shinoda. Le Silence du titre évoque le silence de Dieu face aux souffrances vécues en son nom.

Après avoir essayé de porter l’histoire de Silence à l’écran pendant près de 20 ans, Martin Scorsese a enfin pu lancer le tournage le 30 janvier 2015. À noter que le cinéaste et son scénariste Jay Cocks avaient écrit une première version du script dans les années 90 avec l’intention de réaliser le film après Gangs of New York. Malheureusement, Scorsese n’a pas pu obtenir les financements et a finalement décidé de se lancer dans la production d’Aviator. Le cinéaste a découvert le livre de Shūsaku Endō à la fin des années 90 au Japon. Ce dernier y tournait en effet Rêves sous la direction du légendaire Akira Kurosawa. Il incarnait Vincent Van Gogh dans le film.

Après La Dernière tentation du Christ (1988) et Kundun (1997), Silence marque la 3ème incursion de Martin Scorsese dans le film sur fond religieux, genre qui lui tient particulièrement à cœur.

Continuer la lecture de Fiche film : Silence

Silence : La Dernière tentation du Priest

On le sait, Martin Scorsese aurait pu devenir prêtre. C’était d’ailleurs comme une forme de Destinée manifeste lui qui côtoyait dans sa Litle Italy natale Hommes d’Église et Mafiosi qui se saluaient mutuellement et avec respect quand ils se croisaient sur le même trottoir. Si l’homme est tombé dans la marmite cinéma, tous ses films sont empreints d’une même thématique centrale. Celle de la rédemption avec l’ombre de Dieu à ses côtés. Scorsese est donc un croyant. De celui qui peut se passer de l’Église pour s’approprier la parole de Dieu en direct. La Dernière tentation du Christ ne disait d’ailleurs rien d’autre. Si le film fut une source de polémiques sans fin c’est bien parce que Scorsese y balayait les enseignements des Saintes Écritures pour se rapprocher au plus près de l’homme et de ses tentations avant d’être le fils de Dieu. Avec Silence, la démarche est la même à la différence que l’on est face à des prêtres missionnaires qui, pour se rapprocher de la parole de Dieu, doivent faire face à son silence assourdissant.

Continuer la lecture de Silence : La Dernière tentation du Priest

Midnight Special : Starman du troisième type

Très remarqué avec sa véritable « bête de festivals » Take Shelter (2011) suivi l’année d’après par un Mud – Sur les rives du Mississipi déjà plus « conventionnel », Jeff Nichols est de retour en 2016 avec un film de SF qui détonne : Midnight Special. Sans doute le meilleur long-métrage à date de la (courte) filmographie du bonhomme. Continuer la lecture de Midnight Special : Starman du troisième type