Archives par mot-clé : Chris Hemsworth

Fiche film : Thor – Ragnarok

Thor : Ragnarok (le troisième du nom) est le premier scénario de film live signé par Craig Kyle. Auteur pour la branche comics de Marvel, il avait écrit jusque-là des films d’animation pour le studio mais, surtout, supervisé la production des deux premiers volets de Thor.

Chris Hemsworth a pris plus de neuf kilos pour se glisser à nouveau dans la peau de Thor. En suivant les conseils de son entraîneur Luke Zocchi, l’acteur s’est musclé en portant des charges plus lourdes que d’habitude et en privilégiant les biceps, comme se sont surtout eux qui apparaissent à l’écran.

Choisi pour être aux commandes de ce troisième volet consacré au célèbre super-héros, le Néo-Zélandais Taika Waititi n’avait aucune expérience dans les blockbusters mais est l’auteur de la comédie horrifique et vampirique Vampires en toute intimité ainsi que du film indépendant Boy.

Dans la mythologie nordique, Ragnarök signifie « la fin du monde ».

Continuer la lecture de Fiche film : Thor – Ragnarok

Au cœur de l’océan : Horizons Lointains

Le nouveau Ron Howard ne dépareillera pas au sein de sa désormais conséquente filmo. On est en effet en terrain connu entre une intrigue qui s’appuie sur des faits réels et une propension à gonfler plus que de raison les voiles d’une mise en scène qui peut donc craquer à tout moment. Au cœur de l’océan adapte le roman In the Heart of the Sea rédigé à la fin du siècle dernier par Nathaniel Philbrick. L’écrivain s’était basé sur les mésaventures du baleinier Essex affrété en 1819 pour une campagne qui va tourner à la tragédie. Celui-ci va en effet se frotter à un gigantesque cachalot qui inspirera à Herman Mellville son célèbre roman Moby Dick

Continuer la lecture de Au cœur de l’océan : Horizons Lointains

Hacker : Cold Michael Mann

La déception Public Enemies est encore dans toutes les mémoires alors que mine de rien cela fait près de cinq ans que Michael Mann avait disparu des radars. Tout juste lui doit-on d’être crédité en tant que producteur délégué au générique de la déjà oubliée série Luck qui fut arrêtée prématurément du fait de canassons décédés sur le tournage. Ou encore d’être derrière la production de Killing Fields, un polar poisseux mais vain signé Ami Canaan Mann qui signait là son premier long. Avec Hacker, le cinéaste revient enfin à son premier métier et talent. Avec Hacker, il semble reprendre malheureusement le travail de sape d’une filmographie qui n’en demandait pas tant.

Continuer la lecture de Hacker : Cold Michael Mann