Archives par mot-clé : Clash

Sorties Ciné septembre 2016

C’est la rentrée et au cinoche cela se ressent aussi avec pléthore de films attendus ou non mais qui vont forcément donner le la d’une fin d’année que l’on espère de toute façon plus excitante qu’elle ne le fut jusqu’ici. Car si on fait 5 minutes les comptes, quels films nous ont donné la trique en 2016. Spontanément La Tortue rouge et Braqueurs. Et puis à quelques encablures derrière Jane Got a Gun, Triple 9, Les Ardennes, The Witch, Ma Loute, Cafe Society et Tout en haut du monde. Ça fait pas bézef et remplit péniblement l’estomac d’un cinéphage compulsif et encore moins un Top 10 annuel qui fait pour l’instant un tantinet la gueule. Ceci étant dit, sur septembre il y en a au moins deux qui viendront s’y greffer lui donnant déjà plus de couleurs. Il s’agit de Comancheria, polar westernien contemporain savoureux et surtout du film d’animation (encore un) Kubo et l’armure magique à la tessiture sublime et à la richesse scénaristique très très rarement vue pour le genre. D’autres se découvriront peut-être mais comme nous ne les avons pas encore découverts au moment d’écrire cette petite intro… On pense à Frantz, le nouveau François Ozon ou à Free State of Jones par le réal du premier Hunger Games (Beurk) mais aussi de Pleasantville ou de Seabiscuit, pas des grands films mais de ceux dont on se souvient encore.

Continuer la lecture de Sorties Ciné septembre 2016

Cannes 2016, jour 1 : Ouvertures multiples

Après l’ouverture officielle du festival de Cannes en compagnie de Café Society, le dernier film de Woody Allen, et le début de la compétition officielle avec les trois heures de Sieranevada de Cristi Puiu, ce sont les sections parallèles qui faisaient aujourd’hui leur grand début. Soit quatre films : Eshkebak (Clash) deuxième film de Mohamed Diab pour Un certain regard qui devrait sortir chez nous le 14 septembre prochain, Victoria, deuxième opus de Justine Triet à la Semaine de la critique, La Jeune fille sans mains, premier long de Sébastien Laudenbach du côté de l’ACID pendant que la Quinzaine des réalisateurs ouvrait sur un vieux de la vieille avec le nouveau Marco Bellochio, Fais de beaux rêves. Sur les quatre, seul le dernier film cité nous aura échappé mais on se rattrapera les jours à venir en allant voir Poesia sin fin d’Alejandro Jodorowsky. Et, de manière générale, si les différentes sélections ressemblent à leur film ouverture, on peut espérer le meilleur pour la suite.

Continuer la lecture de Cannes 2016, jour 1 : Ouvertures multiples