Archives par mot-clé : Jacques Audiard

Dheepan : Palme d’or par défaut ?

Le nouveau Jacques Audiard nous arrive donc drapé de sa Palme d’or plutôt surprise reçue au dernier festival de Cannes. Et il faut bien admettre que Dheepan n’a pas la maestria d’Un prophète, ni même la sensualité de Sur mes lèvres, la démonstration complexe d’un De Battre mon cœur s’est arrêté ou encore la fulgurance de Regarde les hommes tomber. Disons qu’il est un peu le mix de tout cela (ce qui en soit est loin d’être une tare) sans que pour autant on n’arrive à complètement se détacher d’une impression de redite vaguement putassière.

Continuer la lecture de Dheepan : Palme d’or par défaut ?

Box Office France du 17 au 23 juin 2015 : La résistance de l’air

Un cumul à un peu moins de 3M d’entrées (2 890 027 très exactement), un Jurassic World qui perd plus de 50% de ses spectateurs en deuxième semaine (la trajectoire normale de tout bon gros blockbuster) avec cependant déjà plus d’1 Milliard de recettes dans le monde, un Vice Versa pas tout à fait à la hauteur des attentes et des films en continuation qui explosent pour la plupart en vol. Cette semaine encore, le Box office envoi du rêve.

Continuer la lecture de Box Office France du 17 au 23 juin 2015 : La résistance de l’air

Cannes 2015, jour 11 : Palmarès et rattrapages

Le dernier jour du festival, pour les accrédités, c’est, d’une part, le moment des rattrapages et d’autre part celui du palmarès. En effet, le dimanche est utilisé pour rediffuser, dans les diverses salles du Palais, tous les films de la compétition officielle, ce qui est plutôt utile tant il est très compliqué de tout voir. On a pu ainsi voir Dheepan, Chronic et Sicario dont on reviendra en détail après le verdict tant attendu et redouté. Et comme d’habitude, on entendra hurler les mécontents du résultat final, pianoter sur facebook leur horreur, crier au scandale et maugréer dans leur coin. Puis quelques uns diront que ce n’est pas si mal après tout. Nous, on pense que ce genre de débat est totalement stérile et on vous laissera juge. Un palmarès ce n’est pas la victoire d’un ou plusieurs films mais plutôt celle d’un jury hétéroclite aux goûts divers et variés par rapport à une sélection qu’ils n’ont pas choisie. Et si on avait changé ne serait-ce que deux membres, on peut être sûr que tout aurait été complètement différent. Nous n’irons donc dire ni du mal ni du bien du résultat final. On vous l’offre, à vous d’en faire ce que bon vous semble.

Continuer la lecture de Cannes 2015, jour 11 : Palmarès et rattrapages