Archives par mot-clé : Ma’ Rosa

Cannes 2016, Jour 11 : Loach, Mungiu, Winding Refn et palmarès

Le dernier jour du festival de Cannes, pour certains, c’est une ultime montée des marches, pour d’autres une dernière tenue de gala à porter, pour quelques-uns une journée au téléphone à batailler pour obtenir une place afin d’assister en direct à la cérémonie. Pour un journaliste qui aime suivre ce qui se situe hors de la compétition officielle et qui donc ne voit jamais celle-ci en entier, c’est aussi une journée de rattrapage puisque, toute la journée, les films sont projetés à nouveau dans certaines salles du palais. Nous avons pu en voir trois et le choix fût plutôt bon puisque deux d’entre eux figurent au palmarès (Moi, Daniel Blake de Ken Loach et Baccalauréat de Christi Mungiu) et que le dernier est notre préféré parmi la sélection (The Neon Demon de Nicolas Winding Refn). En somme, une bonne manière de clore cette édition 2016.

Continuer la lecture de Cannes 2016, Jour 11 : Loach, Mungiu, Winding Refn et palmarès

Cannes 2016, jour 7 : Compétition sociale

Alors que les films de la compétition officielle se succèdent avec plus ou moins de bonheur et que, fait rare, certains cinéastes francophones se font huer en projection presse (Olivier Assayas et son Personal Shopper et Xavier Dolan pour Juste la fin du monde – dont on reparlera peut-être un autre jour), des œuvres aux dimensions beaucoup plus sociales font leur apparition. Nous en avons vu trois : Aquarius de Kleber Mendonça Filho, Ma’ Rosa de Brillante Mendoza et La Fille inconnue des frères Dardenne. Cependant, la dimension sociale de ces films est souvent indirecte, plus subtile que dans les films précédents des cinéastes. Et surtout, on a l’impression que l’argent disparaît peu à peu de la vie réelle.

Continuer la lecture de Cannes 2016, jour 7 : Compétition sociale