Archives par mot-clé : Paul Verhoeven

Elle : Un Verhoeven vidé pour un Blu-ray émasculé (ou vice versa)

Après une carrière en salles honorable au printemps dernier (550 000 entrées), le dernier Paul Verhoeven en date, Elle, débarque à présent en vidéo par l’entremise d’une édition Blu-ray qui, à l’image du film à proprement parlé, apparaît désespérément vidée de la substantifique moelle qui, jusque-là, faisait tout le sel de la filmographique du cinéaste hollandais. Explications. Continuer la lecture de Elle : Un Verhoeven vidé pour un Blu-ray émasculé (ou vice versa)

Basic Instinct : Carton X pour Blu-ray qui bande mou

Si Basic Instinct a eu très tôt les honneurs d’une parution Blu-ray, conséquence sans doute de la notoriété du film auprès du grand public, il n’en demeure pas moins vrai que la seule et unique édition disponible à ce jour sur le support en France est très loin d’être à la hauteur de ce thriller aussi brillant que sulfureux signé Paul Verhoeven. Continuer la lecture de Basic Instinct : Carton X pour Blu-ray qui bande mou

RoboCop : 50% Blu-ray, 50% Verhoeven, 100% chef d’oeuvre

En 1987 débarquait sur les écrans (1988 en France après un petit détour par feu le festival fantastique d’Avoriaz) un film à la tagline pour le moins accrocheuse : « 50% homme, 50% machine, 100% flic ». RoboCop était né. Dans Les Méchants de Détroit proposé au sein des bonus de l’édition Blu-ray, l’acteur Kurtwood Smith, interprète de Clarence Boddicker, déclare qu’à l’époque il pensait prendre part à une « amusante série B » tandis que l’agent de Ronny Cox, interprète de Dick Jones, estimait carrément qu’il s’agissait d’un mauvais film. Continuer la lecture de RoboCop : 50% Blu-ray, 50% Verhoeven, 100% chef d’oeuvre

Showgirls : La résurrection en Blu-ray

Jusque-là inédit en Blu-ray dans l’Hexagone, Showgirls a enfin les honneurs d’une parution digne de ce nom sur le support (1) par l’entremise d’une édition haute en couleurs qui entend bien par la même occasion réhabiliter un long-métrage qui fut sans conteste l’un des plus conchié de toute la carrière de Paul Verhoeven à sa sortie. Continuer la lecture de Showgirls : La résurrection en Blu-ray

Elle : Neighbors 3

On ne peut s’empêcher de penser à la vision de Elle que Verhoeven en avait marre d’être au chômage et qu’il lui fallait coûte que coûte trouver un projet à se mettre sous la dent. Il le dit d’ailleurs lui-même. Il a trouvé «Oh…» de Philippe Djian, que le producteur Saïd Ben Saïd lui avait enjoint de lire, très intéressant. C’est tout ? Juste très intéressant ? Dans ce genre d’entretiens que l’on trouve sur les dossiers de presse, l’adjectif que l’on rencontre plutôt est « passionnant » .  Car il faut bien donner le change surtout quand on est juste le bras armé d’une production. Mais quand on est un auteur de la trempe de Verhoeven qui de plus n’a pas sa langue dans sa poche, cela devient « intéressant ». On veut bien faire bonne figure mais faut pas déconner non plus. Et Elle c’est un peu ça. On donne le change mais personne n’est dupe.

Continuer la lecture de Elle : Neighbors 3