Archives par mot-clé : Ryan Gosling

First Man : Un bond de géant pour la 4K

Depuis le véritable triomphe d’un certain La La Land (louanges de la presse, carton en salles et récompenses à gogo), le réalisateur Damien Chazelle est entré de plain-pied dans la cour des grands. Et puisque son précédent long avait eu les honneurs d’une édition Blu-ray 4K de très haute volée, il ne pouvait en être autrement de son nouveau film, First Man : Le premier homme sur la Lune.

Continuer la lecture de First Man : Un bond de géant pour la 4K

First Man : L’anti Étoffe des héros

En seulement quatre longs métrages, Damien Chazelle s’est définitivement imposé comme le réalisateur de sa génération. Celui des à peine trentenaires. Avec First Man il confirme ce que l’on ressentait jusqu’ici. Un cinéaste qui avance à contre-courant des modes actuelles mais à découvert. A contrario de ce que l’on peut constater par ailleurs, ses films ne sont pas le résultat d’opérations commandos en vue d’assouvir des pulsions de contrebandiers, passage obligatoire aujourd’hui pour faire un autre cinéma, mais bien des œuvres totalement assumées, pleines et déliées, fortes et imposantes. Pour autant, il y a bien une zone d’ombre dans tout ça. Une fêlure extrême, patiente et impavide. Quelque chose de plus en plus indicible que Chazelle s’emploie méticuleusement et systématiquement à enfouir sans pour autant jamais réellement y parvenir. Mais sans elle, son cinéma ne serait que parfait.

Continuer la lecture de First Man : L’anti Étoffe des héros

Blade Runner 2049 : I’ve seen things you people wouldn’t believe

Après la somptueuse édition du film originel de 1982 parue en septembre dernier, c’est à présent au tour de la suite, Blade Runner 2049, réalisée par Denis Villeneuve, de débarquer sur support Blu-ray 4K Ultra HD dans une édition toute aussi époustouflante. À tout le moins sur le plan technique. Quant au pendant artistique de la chose, c’est une autre histoire.

Continuer la lecture de Blade Runner 2049 : I’ve seen things you people wouldn’t believe

Blade Runner 2049 : Humain, trop humain !

D’abord, contextualisons un tantinet les choses. En gros, je vais vous parler (un peu seulement, pas d’inquiétude) de moi. Nous sommes en 1983 et j’ai 13 ans. Mon père, cet homme de goût, a acheté un magnétoscope Betamax qui lui a coûté un bras et une jambe. Nous voici donc recta au vidéoclub à 15 minutes en voiture de notre home sweet home pour nous dégoter un truc à lui donner à manger. 500 dollars plus tard (le prix à payer pour s’abonner, la location de la K7 et le chèque de garantie), on repart avec un film qui s’appelle Blade Runner choisit par mes soins parce que Harrisson Ford bordel, l’aventurier au chapeau Fédora quand ce n’était pas Han Solo. Précisons qu’à ce stade de l’histoire, nous habitions alors un patelin exotique entouré d’eau dont le Président nommé à vie s’appelait Jean-Claude Duvalier. À part ça, le gérant du vidéo club n’a jamais revu la K7. D’abord, parce que nous déménagions précipitamment quelques semaines plus tard pour Paris (ceci est une autre histoire) et ensuite parce que le film de Ridley Scott avait tellement chamboulé ma jeune vie de pucelle en mal de sensations visuelles fortes qu’il n’était nullement question que je m’en sépare.

Continuer la lecture de Blade Runner 2049 : Humain, trop humain !