Archives par mot-clé : viggo mortensen

Fiche film : Green Book – Sur les routes du sud

Green Book – Sur les routes du sud emprunte son titre à un guide de voyage intitulé The Negro Motorist Green-Book. Publié chaque année entre 1936 et 1966, il recensait les commerces et autres établissements qui acceptaient la clientèle noire. L’ouvrage était surnommé le « livre de Green », du nom de son auteur, Victor Hugo Green, un postier afro-américain de New York. Ne couvrant à l’origine que la région de New York, le livre s’est étendu à la majeure partie de l’Amérique du Nord, aux Caraïbes et aux Bermudes. Vendu dans des stations essence et par correspondance, le livre permettait aux voyageurs noirs de planifier leur trajet pour éviter tout harcèlement, toute arrestation et toute violence. L’abolition des lois ségrégationnistes Jim Crow en 1964 a rendu le livre obsolète dont la publication s’arrêta en 1966. Son auteur, décédé en 1960, n’a pas connu la fin de la ségrégation.

Continuer la lecture de Fiche film : Green Book – Sur les routes du sud

Fiche film : Captain Fantastic

Fasciné par les problématiques liées à l’éducation, Matt Ross a voulu, avec Captain Fantastic, explorer les choix qu’imposent les parents à leurs enfants. Le réalisateur reconnaît également que cette histoire d’un père élevant ses enfants loin de la société de consommation fait écho à sa propre enfance.

Continuer la lecture de Fiche film : Captain Fantastic

Rattrapage Festival de Cannes : Dog Eat Dog, Neruda, Captain Fantastic…

Le festival de Cannes se termine souvent un mois plus tard pour les parisiens, suite aux rattrapages des diverses sélections. Ceux-ci seront l’occasion de parler un peu plus amplement de certains films qui nous avaient échappé, faute de temps. Au Reflet Médicis, on pouvait voir ou revoir les films diffusés à Un certain regard, et nous y avons découvert Harmonium de Kôji Fukada et Captain fantastic de Matt Ross. À peu près au même moment, le Forum des images diffusait les films de la Quinzaine des réalisateurs et nous avons pu rattraper Risk de Laura Poitras, Neruda de Pablo Larraín et Dog eat dog de Paul Schrader. Dans l’ensemble les cinq films confirment ce qu’on pensait tout au long du festival : la sélection était globalement d’un bon niveau, permettant de voir des films d’auteurs très divers quant à leurs sujets, leur origine, leur genre, leur point de vue sur le monde.

Continuer la lecture de Rattrapage Festival de Cannes : Dog Eat Dog, Neruda, Captain Fantastic…